SOLIBAIL : un dispositif d’intermédiation locative

19/03
2018
solibail

Des accidents de la vie peuvent conduire certains ménages, en situation administrative régulière, à devoir être hébergés avant de revenir dans un parcours vers le…

Des accidents de la vie peuvent conduire certains ménages, en situation administrative régulière, à devoir être hébergés avant de revenir dans un parcours vers le logement. Le dispositif d’intermédiation locative Solibail leur permet de quitter l’hôtel social pour accéder à un logement adapté et de bénéficier d’un accompagnement social, avant d’obtenir un logement pérenne. Présentation.

Un dispositif gagnant pour tous

Dans ce dispositif, une association agréée et financée par la Préfecture d’Île-de-France, loue un logement à son propriétaire pour y accueillir une famille en voie d’insertion, aujourd’hui hébergée à l’hôtel, dont l’évaluation sociale témoigne de la capacité à occuper un logement adapté. Cette association locataire est l’interlocuteur privilégié du propriétaire : elle paie les loyers et les charges, l’entretien locatif pendant la durée de la location et la remise en état conformément à l’état des lieux d’entrée.

Pendant toute sa présence dans l’appartement (en moyenne 18 mois), la famille est suivie par un travailleur social de l’association, qui veille à l’occupation paisible du bien, vérifie l’entretien courant et accompagne la famille dans sa recherche d’un logement définitif dans le parc social.

La famille règle à l’association une redevance et l’État verse à l’association le complément permettant de régler la totalité du loyer. En mettant un appartement en location dans Solibail, le propriétaire est certain du versement régulier de ses loyers, puisque le dispositif est garanti par L’État. Il sait également qu’au terme de la location, son appartement sera remis en état conformément à l’état des lieux d’entrée et à l’usage normal du logement.

Le rendement locatif de son bien ne sera pas non plus perturbé par une vacance entre deux locataires, l’association lui réglant le loyer, que celui-ci soit occupé ou pas.

Enfin, le propriétaire peut, en fonction du loyer pratiqué, déduire jusqu’à 85 % de ses revenus locatifs de sa déclaration d’impôts. Si des travaux sont nécessaires avant la mise en location, il peut percevoir une subvention dans le cadre d’une convention avec l’ANAH.

Solibail : un dispositif gagnant pour :

• Pour le propriétaire, dont l’action solidaire est remerciée par les avantages fiscaux.

• Pour la famille, dont le parcours entre l’hébergement et un logement pérenne est favorisé.

• Pour la commune, puisque les logements Solibail conventionnés entrent dans le décompte SRU.

• Pour la société, qui accueille dignement les plus modestes.

Infos :

Numéro Azur – 0 810 90 18 85

contact-solibail.drihl@developpement-durable.gouv.fr

http://www.drihl.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr