Centre Hospitalier de Plaisir : vers de nouveaux soins

06/02
2018
180218 Centre hospitalier Plaisir (13)

Un bâtiment inauguré pour tous Le lundi 18 décembre 2017 était inauguré le nouveau bâtiment du nouveau Centre Hospitalier de Plaisir. Une cérémonie qui s’est…

Un bâtiment inauguré pour tous

Le lundi 18 décembre 2017 était inauguré le nouveau bâtiment du nouveau Centre Hospitalier de Plaisir. Une cérémonie qui s’est tenue en présence de Gérard Larcher (Président du Sénat), Joséphine Kollmannsberger (Maire de Plaisir), Florence Granjus (Députée des Yvelines), Jacques Berard (Directeur du Centre Hospitalier de Plaisir), Jean-Joseph Pacherie (Président du Conseil de surveillance de l’HGMS), Christophe Devys (Directeur général de l’Agence Régionale de Santé d’Île-de-France), et du Docteur Abdelhamid Chenaoui alors Président de la Commission Médicale d’Établissement de l’ex Hôpital Gérontologique et Médico-Social. Ce nouveau bâtiment regroupe l’ensemble de l’offre de soins sanitaire de l’Hôpital Gérontologique Médico-Social, hormis l’activité de soins de longue durée. “Véritable renouveau dans la prise en charge, ce bâtiment accueille les patients dans de meilleures conditions. Il reçoit les patients de médecine gériatrique polyvalente, de psychogériatrie cognitive en hospitalisation complète, en hospitalisation de jour et en consultation, ainsi que ceux de médecine physique et de réadaptation” explique Jacques Berard. Puis il ajoute : “Cette nouvelle organisation rendra service au-delà du pôle de médecine gériatrique : les résidents, malades, et habitants du secteur en bénéficieront, de par la présence du plateau technique qui sera ouvert sur la ville, notamment pour l’imagerie.”

Gérard Larcher, Président du Sénat, s’est rendu spécialement, en compagnie de Jacques Berard (Directeur du Centre Hospitalier de Plaisir) et Christophe Devys (Directeur général de l’Agence Régionale de Santé d’Île-de-France), au Centre Hospitalier de Plaisir pour inaugurer le nouveau bâtiment. Il a rappelé l’importance de disposer d’une offre de soins accessible et adéquate sur le territoire de Plaisir.

171218 inauguration Hôpital (152) 171218 inauguration Hôpital (278)

 

De l’HGMS au Centre hospitalier de Plaisir

Depuis le 1er janvier dernier, l’Hôpital Gérontologique Médico-Social et le Centre Hospitalier Jean Martin Charcot ont fusionné pour devenir le Centre hospitalier de Plaisir. La fusion vise à optimiser la gestion administrative et logistique, en développant les complémentarités et en améliorant l’efficience. Et ce, en créant un pôle santé plus complet qu’auparavant, en augmentant la palette de soins et en l’ouvrant à la médecine libérale.

Le Centre hospitalier de Plaisir a inauguré son nouveau bâtiment, grâce auquel il regroupe et développe de nouveaux services médicaux, pro-posant une offre de soins optimisée dans le secteur. L’établissement est spécialisé dans la prise en charge des personnes âgées, avec une filière AVC intégrée et des soins de suite orthopédiques, mais aussi dans la santé mentale et dispose d’un secteur médico-social important. Y sont donc exercés des activités de médecine, de psychiatrie et de soins de suite et de réadaptation. Support d’une filière gériatrique, le Centre dispose notamment d’une équipe mobile gériatrique extra hospitalière, d’un pôle d’évaluation gériatrique, d’une consultation mémoire labellisée et d’une équipe mobile en médecine physique et réadaptation.

171218 inauguration Hôpital (215)

 

Les services de court séjour gériatrique

On compte deux services de court séjour : le gériatrique et le psychogériatrique. Le premier prend en charge des pathologies aigües multi-ples, associées à une perte d’autonomie. Le service accueille des patients souffrant le plus souvent de polypathologies, en provenance des urgences des établissements partenaires sur le sud Yvelines et des pôles médicaux sociaux et USLD (unités de soins de longue durée).  Le service de psychogériatrie est quant à lui destiné aux patients présentant des troubles de la marche, des problèmes de nutrition, des plaies chroniques, de l’incontinence ou de l’ostéoporose. On y travaille également sur la restauration et/ou le maintien de l’autonomie avec une analyse de l’architecture du domicile.

 

Trois hôpitaux de jour

Le nouveaux bâtiment comprend trois hôpitaux de jour :

>    Un de gériatrie polyvalente (bilan d’autonomie, analyse de l’architecture du domicile et évaluation des contraintes environnementales…) ;
>    Un de psychogériatrie (consultations de dépistage et de diagnostic et une consultation dite “mémoire”, bilans, rééducation cognitive, information et éducation aux aidants, visites au domicile…) ;
>    Un de Médecine Physique et Réadaptation (s’adresse aux personnes victimes d’un handicap de survenue brutale (accidents, fractures, polytraumatismes, accidents vasculaires cérébraux…et aux personnes atteintes de troubles neurologiques ou orthopédiques chroniques).

 

L’unité psychogératrie

À quoi s’ajoute un plateau technique des plus complets : angiologie, cardiologie, chirurgie orthopédique, dermatologie, ophtalmologie, oto-rhino-laryngologie, stomatologie, urologie. “Dans mon combat contre la désertification médicale, je suis heureuse de voir se développer le Centre hospitalier de Plaisir. Il va permettre à de nombreux Plaisirois d’améliorer leur accès aux soins.” Se félicitait d’ailleurs Joséphine Kollmannsberger, Maire de Plaisir.

Des services ouverts à tous

La présence d’un service d’imagerie médicale permet de valoriser le projet médical au sein du territoire, de corriger pour les patients les inégalités d’accès géographiques et de répon-dre à leurs besoins de santé. On y réalise de l’imagerie conventionnelle (Radiologie conven-tionnelle, panoramique dentaire, échographie, écho-doppler cardio-vasculaire, Holter ECG et tension) et on y résalisera de l’imagerie de coupe (IRM, scanner) dès l’été 2018. Cette der-nière est établie dans le cadre d’un partenariat public/privé avec les équipes du Centre Hospitalier de Versailles, du Centre Hospitalier Privé de l’Europe de Montigny-le-Bretonneux,et de l’Hôpital privé de l’Ouest Parisien.