Le hand plaisirois passe au niveau national

22/05
2017
DSC_4575

Ils y sont arrivés ! Le Plaisir handball club (PHBC) a obtenu sa promotion en National 3 la saison prochaine. Et ce, alors qu’il leur restait…

Ils y sont arrivés ! Le Plaisir handball club (PHBC) a obtenu sa promotion en National 3 la saison prochaine. Et ce, alors qu’il leur restait un match à jouer contre Draveil (91), ayant quatre points d’avance sur leur poursuivant, Rueil-Malmaison (92). Une revanche sur les cinq saisons passées où le club avait manqué l’accession en division supérieure.

Un mental d’acier

Il aura fallu à cette équipe et à son coach, Victor Garriguet, de la persévérance et du mental. Car continuer, année après année, à se battre sans se décourager n’est pas chose aisée. Mais ils ont su faire preuve de mental. L’apport de joueurs d’expérience comme Sémir Zuzo, ancien international tricolore entre 1997 et 2003, a également eu beaucoup d’impact. Associé à un travail davantage basé sur l’autonomie, les joueurs ont réussi à se transcender.

DSC_4318

Un nouveau défi

Le club et le coach ne comptent pas s’arrêter là. Quitter le pré national pour le national veut dire débuter un nouveau challenge encore plus excitant. Et pour le relever, il sera nécessaire de conserver l’effectif, mais également de l’enrichir avec de nouveaux apports. Le club compte également s’appuyer sur la formation, ce qui permet de préserver une bonne cohésion d’équipe en préservant l’identité et l’âme du club. Encore félicitations au Plaisir Handball Club et bonne chance à eux pour la saison prochaine que nous ne manquerons pas de suivre.

Entretien avec Stéphane Marouteau, Président du PHBC

DSC_4479

Nous avons rencontré Stéphane Marouteau, Président du Plaisir Handball Club et joueur de l’équipe, au terme du dernier match de la saison, qui s’est soldé par une victoire 34-31 face à Draveil (91).

Pourquoi le Plaisir Handball Club a réussi cette année, là où il a échoué les années précédentes ?

Déjà il y a le fait que les joueurs y ont toujours cru, et ce, malgré les désillusions passées. De plus, nous avons réussi à conserver l’essentiel de l’effectif, ce qui nous a permis de préserver la cohésion de l’équipe et d’être opérationnel dès le début du championnat. Mais, surtout, nous avons eu le renfort de Semir Zuzo (ex-international tricolore ndlr), dont l’apport et l’expérience sont indéniables. Et n’oublions pas notre coach, Victor Garriguet, qui est à mes yeux le meilleur technicien du département.

Comment s’annonce la saison prochaine ?

On ne sait pas encore à quelle sauce nous seront mangés. Nous allons être affectés dans l’une des quatre poules de National 3, trois de provinces et une d’Île-de-France, dont le niveau est plus relevé. Mais je suis confiant, nous allons directement viser le haut de tableau. Nous avons des arguments et de la qualité au sein de l’effectif, et quand nous nous sommes confrontés à des équipes de divisions supérieures lors de tournois, nous avons prouvé que nous avions le niveau.

Côté effectif, avez-vous déjà une idée de ce que vous voulez faire ?

Nous souhaitons conserver le groupe actuel. Il est sain et fonctionne très bien. Et nous allons essayer de faire venir deux ou trois renforts de qualité. Nous avons des pistes de joueurs évoluant en niveau supérieur. Mais on en saura plus fin juin.