Faites un crochet par la Boxe française Plaisiroise !

07/02
2017
DSC_0033

En France, pas moins de 55 000 licenciés dont 38% de femmes et 40% de moins de 18 ans pratiquent la savate boxe française. À…

En France, pas moins de 55 000 licenciés dont 38% de femmes et 40% de moins de 18 ans pratiquent la savate boxe française. À Plaisir, le pourcentage de femmes atteint même les 50% de l’effectif du club. Un sport de combat où la mixité a sa place. La savate boxe française, un “sport de fillettes” ?

Attendez plutôt de rencontrer les femmes du club qui, une fois leurs gants enfilés, franchissent les cordes du ring avec une telle souplesse et détermination que vous passerez les deux minutes les plus longues de votre vie. Direct, crochet, uppercut, fouetté, chassé, revers, de nombreux coups latéraux, frontaux ou même tournants sont autorisés sur le ring. De quoi créer une panoplie de scénarii. Débutants ou confirmés, la savate boxe française est un sport où, même lorsque l’on maîtrise la technique, il est indispensable d’observer et d’inventer en s’adaptant systématiquement à son adversaire.

Avec pas moins de 111 licenciés, le club de boxe française de Plaisir existe depuis 1982. Arrivée en tant qu’adhérente en 1985, Dominique Cabanat (BEES BF & EGDA) entraineur accompagnée d’Élodie Marie, monitrice, a pris la direction du club, responsabilité set entrainements en 1989. Aujourd’hui, les séances de deux heures se décomposent en trois parties : échauffement, technique et assauts, abdos, renforcement musculaire et étirements. Une discipline complète mêlant endurance et technique, le tout dans une ambiance chaleureuse et familiale. Cette année, ce sont Élodie, Johanna, Émilie et Pauline, compétitrices, qui représentent les couleurs de la ville sur les différents rings du territoire. Vous l’aurez compris, la savate boxe française s’adresse à tous et une chose est sûre, il n’y aura pas de débordement… enfin si mais toujours sous contrôle… En garde, Boxez …

Dominique Cabanat, entraineur de Savate Boxe Française

Je suis passée du basket, que j’ai pratiqué pendant 13 ans, à la boxe française. À l’époque ce sont les cours de lutte au lycée qui m’avaient donné envie de m’orienter vers les sports de combat. Je me suis rapidement retrouvée à pousser les portes de la salle de boxe française de Plaisir. Portes que je franchis maintenant trois à quatre fois par semaine en tant qu’entraineur. Ce qui me plait dans le sport individuel, c’est que tout dépend de soi. Marquer des points, ne pas se faire toucher, bouger, gagner en souplesse, le travail paye et on ne peut que se féliciter du chemin accompli une fois ces paramètres acquis.

Les jeunes du Collège Apollinaire et Blaise Pascal sont également initiés à la savate boxe française le mercredi après-midi dans le cadre de l’Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS). Ces cours sont encadrés par Émilie Assaud, fidèle adhérente mais aussi compétitrice du club et enseignante de sport au collège Apollinaire aux côtés d’Amélie Boumard, professeur de sport à Blaise Pascal. L’objectif : faire découvrir ce sport de combat aux plus jeunes et pourquoi pas faire naître des vocations !

Contacts

Dominique Cabanat – 09 81 23 21 14

Elodie Marie – 06 87 21 67 39

www.savatebfplaisir.fr