Projet intergénérationnel : mieux vivre ensemble

24/10
2017
mains-vieux-et-jeunes-640209_2

Le développement des relations intergénérationnelles est pour la Ville un maillon élémentaire de la construction des liens sociaux, afin de lutter contre l’isolement et privilégier…

Le développement des relations intergénérationnelles est pour la Ville un maillon élémentaire de la construction des liens sociaux, afin de lutter contre l’isolement et privilégier au contraire le partage, la tolérance et l’entraide. Favoriser et renforcer les échanges entre tous les âges de la vie est l’objectif de l’équipe municipale au travers du lancement du projet intergénérationnel en mars dernier. Le point sur son avancée.

« La mise en place d’un projet intergénérationnel traduit la volonté municipale de susciter et d’encourager sur le territoire la création de liens entre les générations ainsi que de reconnaître et de favoriser les relations entre elles, fondées sur la réciprocité et le partage de savoirs et d’expériences, tout en les pérennisant. » Sylvie Kane, Adjointe au Maire déléguée à la jeunesse et au lien intergénérationnel.

 

HISTORIQUE DU PROJET

Première phase du projet : Réalisation d’un diagnostic interG
De mars à avril 2017, plus de 200 partenaires ont été sollicités par la municipalité afin de dresser un diagnostic du territoire. Des données qui ont été recueillies via un questionnaire en ligne, auprès des directions de la Ville, des institutions et professionnels et des représentants du tissu associatif local.

Objectifs :
Mettre en place des actions adaptées à la réalité de Plaisir
Cet état des lieux et l’analyse de ce diagnostic ont été présentés à l’occasion d’un forum d’échange, réunissant, le 24 avril dernier au Théâtre Robert Manuel, une soixantaine de participants. Le sociologue Rabah Aït Aoudia y est également intervenu pour apporter son éclairage sur l’importance de la transmission et du partage des savoirs entre les générations, contribuant au mieux-vivre ensemble.
Des groupes de travail au service du projet
Croisant leurs compétences et mutualisant leurs connaissances du terrain, les participants ont ensuite échangé et travaillé via trois groupes de travail, sur les axes suivants :
- l’accès aux loisirs et à la culture
- la transmission entre générations
- le mieux-vivre ensemble / la mixité intergénérationnelle

Besoins identifiés à l’issue du diagnostic :

- Une nécessité d’adapter les structures d’accueil et la communication aux nouveaux usages
- Une volonté des jeunes et des seniors de partager leurs savoirs et leurs expériences (devoir de
mémoire, tutorat, transmissions ascendantes)
- Des difficultés à tout âge d’accéder géographiquement à des activités ou des espaces d’expression
citoyenne, pour différentes raisons (culturelles, géographiques…).

DE LA REFLEXION A LA MISE EN PLACE DE MESURES CONCRETES

Des fiches actions, fruit de ce travail de concertation collectif, ont été élaborées, permettant la mise en place d’actions concrètes. Adoptées par le Conseil municipal du 18 octobre dernier, ces mesures seront déployées en 2018 et jusqu’à la fin du mandat de l’équipe municipale en 2020.

Trois grandes thématiques se dégagent :

Favoriser l’accessibilité de tous aux loisirs et à la culture
Quelques exemples :
Ouverture d’un espace d’accueil à la Clé des Champs le midi pour
les lycéens, transports et mobilité des jeunes adultes la nuit et le
week-end, journées culturelles à thèmes autour d’une époque,
public intergénérationnel, etc.

Favoriser l’investissement citoyen de chacune des générations
(Faire pour, Faire avec…)
Quelques exemples :
Vis ma vie entre générations (échange de contexte entre les seniors
et les enfants), rencontres sportives parents / enfants, etc.

Favoriser le développement des talents
Quelques exemples :
Développement de jardins collectifs partagés, mise en place de
babysit dating / P’tit jobdating, mise en relation de personnes
pour répondre à un besoin via une action citoyenne
(réseau social Ma résidence.fr), etc.