L’essor de l’école numérique

15/09
2014

En 2001, la Municipalité constatait qu’aucun équipement informatique n’existait dans les écoles de la ville.  Il était donc temps d’entrer dans l’ère numérique de l’enseignement…

En 2001, la Municipalité constatait qu’aucun équipement informatique n’existait dans les écoles de la ville.  Il était donc temps d’entrer dans l’ère numérique de l’enseignement et de préparer l’avenir des jeunes Plaisirois en installant les premiers dispositifs informatiques au sein des écoles. Depuis, la technologie ayant bien évolué, Plaisir a adopté une politique de développement des nouvelles technologies à l’école grâce au déploiement de deux nouveaux outils : le Tableau Numérique Interactif (TNI) et la Classe Mobile Informatique (CMI).

Du tableau noir au tableau numérique
Le TNI est un nouvel outil pédagogique pour les enseignants. Il se compose d’un tableau numérique, un vidéo       projecteur installé dans la classe et  d’un ordinateur portable, à destination de l’enseignant, doté d’un logiciel de supervision pour commander le tableau. Au total, ce sont 39 TNI en élémentaire et 9 en maternelle qui ont été installés depuis 2007 (détail ci-dessous).
Scolaire TNI

Le multimédia pour tous
En parallèle, le développement des nouvelles technologies s’appuie également sur les Classes Mobiles Informatiques. Elles sont composées d’un chariot mobile qui permet une facilité dans les déplacements et une mobilité dans les classes. Chaque chariot est équipé de 16 mini-PC et d’un poste directeur pour l’enseignant. Le chariot est constitué d’un meuble fermé et sécurisé, accessible aux enseignants. Cet outil permet une utilisation  de l’informatique sans déplacement des élèves et se combine avec l’utilisation du TNI pour un enseignement interactif.

Des outils connectés
Afin d’optimiser au mieux l’utilisation de ces outils, il fallait doter les écoles d’une connexion Internet. En 2012-2013, un audit a été réalisé sur les bâtiments scolaires pour envisager la solution la plus adaptée. Celle retenue a été le Courant Porteur en Ligne, (excepté dans trois écoles qui avaient été câblées lors des travaux de conformité électrique). Différente du WIFI et du câblage Internet total très onéreux, cette technologie utilise le réseau électrique déjà existant pour transporter le signal dans toutes les salles de classe.

Des enseignants formés
Le déploiement du parc informatique et numérique dans les écoles est en pleine expansion. Au fil des années, professeurs et élèves s’approprient ces nouveaux outils d’enseignement. En complément des formations dispensées par le fournisseur sur la prise en main du matériel, l’Éducation nationale propose désormais des formations pour les enseignants sur son utilisation pédagogique.

Les nouvelles technologies, désormais indispensables à l’éducation, ont toute leur place dans les écoles du 21e siècle et préparent nos enfants au monde de demain.
Depuis 2007 : 522 230 euros investis dans l’informatique et le numérique
Depuis 2007 : en élémentaire, 39 TNI + 17 CMI – en maternelle, 9 TNI

TNI
2007 : expérimentation d’un TNI dans 2 écoles élémentaires volontaires
2008-2009 : installation d’un TNI sur 11 autres écoles élémentaires
2013 : nouvelle phase de déploiement du TNI
- 13 TNI en école élémentaire – 3 TNI en école maternelle
2014 : dernière phase du déploiement avec 13 TNI en élémentaire et 6 en maternelle

CMI
2012 : 1ere phase de déploiement avec une CMI dans chaque école élémentaire
2014 : expansion du parc des CMI avec 4 nouvelles classes

Rencontre avec Fabienne L’Ostelier, enseignante de la classe CM1-CM2 à l’école Marcel Jeantet
Quels sont les avantages du TNI ?
Fabienne L’Ostelier : Cela nous permet d’avoir un accès à Internet immédiat, de faire des recherches et de pouvoir projeter directement un plan, une carte ou un texte directement sur le tableau. Autre avantage, le tableau est interactif. Donc grâce au logiciel fourni, les enfants ont la possibilité d’écrire, souligner, effacer, créer des formes ou encore bouger des objets. Cela nous offre beaucoup d’opportunités notamment pour les sciences, l’histoire-géographie et même en français. D’autre part, le TNI a un aspect ludique qui accentue l’attention et la motivation des enfants. De plus, j’observe qu’ils ont une véritable facilité d’utilisation de cette technologie, ça ne les freine donc pas dans l’apprentissage, bien au contraire.

Comment, en tant qu’enseignante, vous êtes-vous appropriée cet outil ?
F. L’O. : Nous avons reçu à la fois une formation de la part de la société qui fournit le TNI sur les aspects techniques, et d’autre part de l’Éducation nationale sur son utilisation pédagogique à destination des enfants.
Cet outil est complémentaire des manuels et ouvrages scolaires, il reste toujours un support papier en complément. Mais c’est vrai que cette technologique est très bien, et une fois qu’on y a gouté, on a envie d’y rester !