Les fresques du Valibout enfin dévoilées !

19/07
2016

Le 11 juin dernier, CitéCréation, en charge du projet des fresques sur la ville, a dévoilé les premières maquettes,  résultat d’un travail collaboratif avec les…

Le 11 juin dernier, CitéCréation, en charge du projet des fresques sur la ville, a dévoilé les premières maquettes,  résultat d’un travail collaboratif avec les habitants du quartier du Valibout à Plaisir, les associations de quartier, l’Opievoy et la Ville.

Durant le premier semestre 2016, CitéCréation a récolté des témoignages, écrits, vidéos des habitants. Cette démarche a permis aux designers peintres muralistes de CitéCréation de définir un concept artistique moteur qui portera jusqu’en 2020 les principes de composition du projet : le tissage. Tissage comme rencontre des liens unissant les habitants dans une histoire commune et partagée.
Tissage comme technique élaborant étoffes et vêtements dont les motifs et les ornementations témoignent de la richesse des cultures. Et le métissage qui est la condition fondamentale de la créativité. Décryptage des premières œuvres avant le début des travaux au printemps 2017.

La première œuvre traite de l’esprit du Valibout dans sa dimension humaine et géographique. Elle trouve sa source dans les nombreux temps festifs, de partage, d’apprentissage qui rythment la vie du quartier. Elle positionne aussi ces vies dans leur environnement urbain et naturel (Château, gare, mairie et Paris). Les silhouettes sont “tissées” par un fil qui relie des vies et souligne la création d’une histoire collective.

 

La seconde œuvre traite de l’esprit du Valibout dans sa dimension poétique et imaginaire.
De nombreux clins d’œil aux légendes urbaines de différentes cultures y sont intégrés (le Hibou du Valibout, l’oiseau Lyre, le loup Luck Loubard, une fable de la Fontaine…). Des motifs et ornementations soulignent la diversité des cultures du quartier. Le tout vit dans une dynamique chromatique riche s’appuyant sur la forte prégnance végétale et aquatique de la ville de Plaisir et de son environnement.

 

La troisième œuvre est dans un esprit “signalétique” en bichromie, reprenant des motifs circulaires faisant référence aux notions de lumière, d’énergie et de nature. Elle témoigne de la diversité des arts qui enrichissent le territoire (européen, africain, celte, gallo-romain, byzantin, perse, chinois…).

 

Joséphine Kollmannsberger, Maire de Plaisir
C’est une réhabilitation à la fois de l’habitat extérieur et d’une reconnaissance identitaire du quartier. Les fresques sont tournées vers l’intérieur pour le côté “cocooning” et vers l’extérieur pour que tous les Plaisirois se sentent intégrés à ce programme design urbain d’Ïle-de-France. Grâce à ce projet de grande envergure qui aboutira en 2020, la ville de Plaisir rayonnera dans le futur Grand Paris. Un vrai et beau pari !

Lionel Toutain Rosec, Chef de projet associé de CitéCréation
Il y a trois œuvres. La première est dans l’intimité par rapport aux gens qui vivent dans le quartier du Valibout, mais aussi par rapport au territoire de Plaisir et du Grand Paris. La seconde parle de la poésie et de la créativité incroyable de ce quartier. Et pour finir la troisième qui est tournée vers l’extérieur et qui a pour but d’interpeller le public qui passera devant et qui sera tenté de s’arrêter.

 

1/ Madame le Maire lors de son discours entourée de la Sénatrice Marie-Annick Duchêne, du directeur général de l’Opievoy Arnaud Legros, de la présidente du Conseil de Quartier Bintou Kanté, et d’élus de la Ville.
2/ Lionel Toutain Rosec, chef de projet de CitéCréation en plen descriptif des premières œuvres.
3/ Le public s’est rapproché pour mieux découvrir les détails des maquettes.
4/ L’équipe du Pôle Médiation très impliquée dans le projet et des jeunes du quartier du Valibout fiers de voir leur quartier mis en valeur.