FAQ : propreté urbaine

08/02
2016
Camion-ramassage

Le ramassage des ordures ménagères et la gestion des déchets sont devenus une compétence de la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines que Plaisir a rejoint au…

Le ramassage des ordures ménagères et la gestion des déchets sont devenus une compétence de la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines que Plaisir a rejoint au 1er janvier dernier.

D’importants changements de collectes (nouveau dispositif d’apport volontaire du verre et nouvelle fréquence de collecte des bacs jaunes) ont été opérés dans la perspective d’une gestion optimale des déchets (voir l’Essentiel n° 141 – novembre 2015 ou www.ville-plaisir.f). Ces nouveautés ayant suscité des interrogations, des réponses sont apportées à vos questions.

LA FOIRE AUX QUESTIONS :

nouvelle fréquence de collecte des bacs jaunes

faq

« J’habite en immeuble. Un ramassage par semaine des ordures ménagères sera-t-il suffisant pour les bâtiments collectifs ? »
La rédaction de L’Essentiel : Les bâtiments collectifs ainsi que les écoles, les crèches, les collèges et lycée restent collectés deux fois par semaine.

Seuls les habitants en pavillons, les commerçants, les artisans, les entreprises, restaurants et administrations sont concernés par cette nouvelle fréquence.
La liste des bâtiments collectifs est consultable sur le site internet de la Ville.

 

« Puis-je changer de poubelle suite à la réduction des fréquences des collectes afin d’en avoir une plus volumineuse pour mon pavillon ? »
L’Essentiel : toute demande de changement de bac est étudiée au cas par cas par le Service Environnement – Propreté urbaine (Numéro vert gratuit : 0 8000 78 370). Il n’y aura pas d’augmentation de volume de bac systématique.
Pour gagner de la place dans votre bac jaune, suivez les infos pratiques et consignes de tri sur : www.ville-plaisir.fr/ville/proprete-urbaine/dechets

 

« Comment puis-je alléger ma poubelle ? »
L’Essentiel : afin de gagner de la place dans son bac jaune, vous pouvez compacter vos déchets un maximum dans la mesure du possible. Les déchets verts sont à déposer impérativement à la déchetterie de la ville de Plaisir, et non dans les bacs jaunes.

 Le compostage individuel ou compostage de jardin, est également un mode de recyclage simple des déchets organiques produits par les ménages. La ville met gratuitement à disposition auprès des Plaisirois des composteurs dans le cadre de son action en faveur du développement durable (Numéro vert gratuit : 0 8000 78 370).

 

« Avec un ramassage des ordures ménagères par semaine pour les habitants en maison, comment dois-je faire avec les couches de bébé afin de ne pas avoir de problèmes d’odeurs et d’hygiène ? »
L’Essentiel : il faut isoler les couches de bébé dans le bac jaune en les mettant dans des sacs poubelles bien fermés.

 

« Pourquoi la Ville a opté pour ces nouvelles mesures ? »
L’Essentiel : elles ont à la fois un caractère écologique (suppression de circulation de camions de collecte du verre et limitation des déplacements des camions de collecte des ordures ménagères, réduction de la production de déchets), et un caractère économique.

 

« Est-ce que les consignes de collecte des bacs jaunes évoluent-elles aussi avec ce changement ? »
L’Essentiel : non, elles restent inchangées. Pour rappel, le bac des ordures ménagères doit être sorti la veille au soir du jour de collecte et rentré ce même jour pour ne pas encombrer le trottoir. Son couvercle doit être fermé.
Attention ! Les sacs déposés à côté ou au-dessus du bac ne seront pas collectés. Ils devront être présentés dans le bas lors de la prochaine collecte.

 

« Y a-t-il aussi des changements pour la collecte des bacs bleus ? »
L’Essentiel :
non, aucun changement à signaler. La fréquence de ramassage des bacs bleus (emballages, journaux et magazines) reste la même.

 

LA FOIRE AUX QUESTIONS :

nouveau dispositif d’apport volontaire du verre

verre-colonne

« Suite à l’installation des colonnes, est-ce que je dois restituer mon bac vert qui servait au ramassage du verre à mon domicile ? »
L’Essentiel :
la municipalité laisse les bacs de couleur verte à la disposition des particuliers Plaisirois qui pourront s’en servir comme récipient de pré collecte. En revanche, ils seront repris pour les logements collectifs, ce qui dégagera de la place dans leurs locaux pour le tri des emballages.

 

« Dois-je apporter nécessairement mon verre au point d’apport volontaire qui est implanté dans mon quartier ? Est-ce que chaque colonne est réservée à un secteur en particulier ? »
L’Essentiel : Non, vous pouvez déposer votre verre dans n’importe quelle colonne déployée sur la ville. D’ailleurs, le point d’apport volontaire le plus pratique n’est pas nécessairement le plus proche de votre domicile. Pour ne pas engendrer de déplacements spécifiques, prévoyez votre dépôt de verre dans le cadre de l’un de vos déplacements.

 

Une question, une information… la Ville vous répond !

N° Vert 0 8000 78370 (appel gratuit) ou plaisiravotreecoute@ville-plaisir.fr

ou

ville-plaisir.fr/ville/proprete-urbaine/dechets

 

 

Les habitants ont la parole

« Nous habitons au cœur d’un quartier très dense aux rues étroites. Cette nouvelle mesure d’apport volontaire du verre dans les nouvelles colonnes qui d’ailleurs s’intègrent très bien au paysage, est une très bonne chose pour l’ensemble des riverains. Nous apprécions la suppression des tournées de ramassage bruyantes des camions à proximité de nos habitations. » Nicole

« À l’époque à laquelle nous vivons, il faut penser à faire des économies. En triant son verre et en le déposant dans les colonnes, on supprime des coûts de service de gestion des déchets et on fait un geste pour la planète en recyclant nos déchets ». Jean-Claude

« Souvent en déplacement pour emmener mes enfants à leurs activités périscolaires aux quatre coins de la ville, j’en profite pour déposer mon verre lors de ces trajets. Cela ne change en rien à mes habitudes au quotidien. Et être éco-responsable de nos jours, je crois que c’est l’affaire de tous ! » Neiza

« En passant de deux à un ramassage par semaine, nous avons pu revoir notre façon de consommer en étant attentifs à acheter des produits avec moins d’emballages et éviter au maximum les produits jetables. Ça a été l’occasion aussi de développer avec nos enfants les habitudes de tri à la maison et les sensibiliser à réduire la production de déchets. C’est important pour leur avenir. » Véronique et Didier