Des actions de prévention pour les jeunes

24/05
2017
DSC_3370

Dans notre société les jeunes peuvent rapidement confrontés à de multiples dangers. Que ce soit les risques des réseaux sociaux ou de l’alcool, plusieurs actions…

Dans notre société les jeunes peuvent rapidement confrontés à de multiples dangers. Que ce soit les risques des réseaux sociaux ou de l’alcool, plusieurs actions sont misent en place pour prévenir avant de guérir.

Réseaux sociaux : attention danger !

Le net, les réseaux sociaux et leurs dangers. Voilà une thématique qui mérite d’être abordée, tant les risques sont méconnus et les faits divers s’y rapportant sont de plus en plus nombreux. Le Pôle prévention et médiation de la Ville a décidé de prendre ce sujet à bras le corps en organisant, vendredi 19 mai, lors d’une soirée intitulée « Méfie-toi ». Celle-ci s’est déroulée en deux temps. Lors de la première partie, une série de courts-métrages a été diffusé au public, mettant en scènes plusieurs scenario illustrant les dangers d’Internet et des réseaux sociaux (enfant trompé par un adulte lors de discussions sur le net, jeune fille qui manque d’être abusée par un faux photographe qui lui donne rendez-vous, humiliation d’une collégienne par la diffusion de photos sensées être privées, …).

DSC_3357

Puis, ce fut le temps du débat. Et les réactions furent nombreuses. « Il y a un effet de mode. Il est impossible d’empêcher un enfant ou un ado d’y aller. Mais à mon avis il faudrait que les parents expliquent bien les dangers et l’importance de protéger sa vie privée » explique l’un des acteurs des courts-métrages. « Moi je suis dans l’animation. Je vois des enfants en CM2 utiliser Snapchat (application de diffusion de photos). Déjà, je me demande à quoi cela peut bien leur servir ! Mais surtout les parents devraient vérifier les paramètres et ne pas hésiter à utiliser le contrôle parental sur les différents réseaux » déclare une personne du public. Aïssata Watte Ly, membre du Pôle prévention médiation, mais également mère de plusieurs enfants, témoigne que « Quand nous étions petits nos parents nous disaient de ne pas parler aux inconnus. Aujourd’hui les inconnus viennent directement parler à nos enfants dans leur chambre via les réseaux sociaux et internet. Il faut que les parents soient beaucoup plus vigilants ». Elle rappelle également que « tout ce que l’on envoie sur internet, même si l’on pense l’avoir effacé, ne l’est jamais totalement. Il est donc important d’être sûr de ce que l’on diffuse. »

Beaucoup d’autres échanges ont eu lieu. Et l’on sentait, tant chez les jeunes que chez les parents, le besoin d’en savoir plus sur ces risques et les moyens de réagir. C’est pour cette raison que cette soirée ne restera pas lettre morte, mais est le point de lancement d’une série d’autres actions, notamment au sein des écoles. Car, comme le rappelait Cyrille Savina, directeur du Pôle prévention médiation, « on ne peut pas interdire les réseaux sociaux. L’important est donc de prévenir ! »

 

Protéger nos jeunes de l’alcool

« Gueule de bois », c’est le nom du spectacle – débat qui sensibilisera les collégiens de Blaise Pascal aux risques liés aux alcoolisations, le 12 juin prochain. Cette action de prévention est mise en place par le Pôle Médiation Prévention de la Ville, en partenariat avec l’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (A.N.P.A.A.), les équipes médico-sociales et la Compagnie des Contraires. Zoom sur cette initiative.

Pinocchio, figure d’identification
Ce conte populaire connu de tous dans lequel il est question d’adolescence, de rites de passage, de prises de risques et de relations parentales, sera prétexte à évoquer des questions délicates touchant le jeune public. En effet, la Compagnie des Contraires, au cours d’une représentation interprétée par trois danseurs, s’inspirera avec talent de cette histoire et de son personnage en l’adaptant aux mouvances culturelles d’aujourd’hui. Dans son périple initiatique, Pinocchio tentera par exemple d’entrer dans une discothèque malgré son jeune âge, il se fera « engrener » par Mèche, enfant des rues qui dénigre l’école au profit d’un monde de plaisir et de liberté.

affiche Pinocchio

Le recours au théâtre et à la danse amènera les jeunes à :

  • réfléchir aux conduites à risques et addictives ;
  • favoriser leurs questionnements et leurs connaissances sur les problématiques addictives ;
  • les accompagner à passer des émotions ressenties durant le spectacle à une réflexion construite ;
  • faire naître de nouvelles interactions intergénérationnelles.

Gueule de bois
Représentation théâtrale de 30 minutes, mise en scène par Neusa Thomasi de la Compagnie des Contraires et Laurent Douchet, chargé de prévention de l’ANPAA78, interprétée par trois danseurs professionnels : Jessie G. et les French Wingz.