Association Orchitech 78

24/08
2015
orchidee

Orchitech 78 ou le règne des orchidées La protection de l’environnement est l’affaire de tous. La biodiversité, à savoir toutes les espèces animales et végétales…

Orchitech 78 ou le règne des orchidées
La protection de l’environnement est l’affaire de tous. La biodiversité, à savoir toutes les espèces animales et végétales ainsi que les écosystèmes dans lesquelles elles évoluent, doit être respectée par chacun d’entre nous. Ces ressources naturelles sont indispensables à la vie de l’espèce humaine et de la Terre. Le club orchidophile plaisirois s’inscrit dans cette démarche de respect de la nature et voue une véritable passion à ces fleurs mystérieuses et colorées. Zoom sur cette association qui choie les orchidées depuis des années.

Des experts amoureux
L’association plaisiroise ORCHITECH 78 a pour vocation de favoriser, développer, diffuser et promouvoir toute activité culturelle ou scientifique liée aux orchidées. Ses membres partagent la volonté de transmettre les savoirs, diffuser les techniques de culture spécifiques aux orchidées, d’informer et de sensibiliser le plus grand nombre à la protection des biotopes de ces fleurs.

Très active, cette association expose régulièrement sur la ville et va à la rencontre du public en participant notamment à la traditionnelle Fête du miel au mois d’octobre dans le parc du Château de Plaisir ou encore à l’occasion de la semaine de l’environnement par exemple.

Orchitec President

 

A droite : Luc Thomas, président d’Orchitech 78 accompagné de l’un des membres de l’association. 

 

La fécondation des Phalaenopsis en serre

La rédaction de l’Essentiel s’est offert une escapade dans la serre de l’association auprès de ses membres pour découvrir un processus intrigant : la fécondation des Phalaenopsis, une des nombreux spécimens d’orchidées, dont les fleurs sont en forme de papillons. Présentation de cette manipulation manuelle qui nécessite une grande minutie

Orchitec Manip

Dans la nature, ce sont les insectes qui permettent la pollinisation, élément clé de la reproduction chez certains végétaux. C’est la magie de la vie. En serre, les membres de l’association prennent la relève par le biais d’une manipulation manuelle des plus délicates. Cette intervention requiert beaucoup de précaution et de minutie. Nos spécialistes aguerris devront faire preuve de beaucoup de patience : pour enfin voir les orchidées fleuries, il leur faudra attendre 5 à 7 ans après la fécondation. 

Une opération délicate
A l’aide d’un petit bâtonnet, l’opercule est délicatement retiré, les pollinies sont prélevées et sont déposées sur le stigmate de la fleur à féconder d’une autre plante. Cela s’appelle la fécondation croisée. Quelques jours après la fécondation, la fleur se referme et le fruit commence à se former.

Celui-ci est vert, puis fonce au fur et à mesure de sa maturation. Ce processus dure de 5 à 9 mois après fécondation selon les espèces (plus de cent variétés). Le fruit est prélevé avant qu’il ne s’ouvre pour préserver l’immunité des graines. Celles-ci sont de fines poussières très volatiles. On compte environ 2 000 graines par gousse.

La préparation du milieu de culture est une technique spécifique pour la germination des graines, qui doit être faite stérilement afin d’éviter toutes contaminations.

La mise en culture des graines se fait sous hotte stérile dans un local lui-même aseptisé. Le technicien porte blouse, masque, mains désinfectées et travaille stérilement sous la hotte, dans le halo stérile d’une flamme. La dextérité du semeur est un facteur de réussite.

Les graines traitées, sont ensuite prélevées pour être déposées sur le milieu ; le flacon est refermé puis déposé à température de 24° à 26°. La germination peut avoir lieu entre 15 jours et 2 mois.

Si toutes les conditions sont réunies dans trois ou quatre mois, les membres de l’association peuvent repiquer les premières plantules dans les mêmes conditions. Encore de nombreux mois avant de les repiquer dans la sphaigne ou le substrat, puis de les mettre dans l’orchidarium où elles seront sous lampe, arrosées et à température. Pour admirer enfin les orchidées fleuries, il faudra attendre 5 à 7 ans après fécondation. Beaucoup de patience est primordiale, c’est cela la passion !

+ d’infos : Orchitech 78
Président de l’association : Luc THOMAS – 06 87 09 81 75 - orchideco78@wanadoo.fr

 

 

orchidee

Le saviez-vous ? 
Les orchidées vivent, dans leur milieu naturel, accrochées aux branches des arbres, dans les forêts tropicales. Elles s’y nourrissent de débris végétaux, qui échouent entre leurs racines aériennes, et d’eau de pluie. L’orchidée a gardé un goût prononcé pour une humidité ambiante forte et une lumière tamisée… des conditions assez faciles à recréer chez vous. Symbole du raffinement, les orchidées ne laissent pas indifférentes.