6e édition du Salon des Arts

09/12
2015
151205 Vernisage Salon des Arts - 25

Depuis le 5 décembre dernier, les œuvres de 18 artistes talentueux de toutes les Yvelines et des environs sont exposées à la salle Armande Béjart,…

Depuis le 5 décembre dernier, les œuvres de 18 artistes talentueux de toutes les Yvelines et des environs sont exposées à la salle Armande Béjart, à l’occasion de la 6e édition du Salon des Arts organisée par la Direction des Affaires Culturelles de la ville. Ce temps fort culturel s’achèvera dimanche 13 décembre, date à laquelle seront remis à 17h, les deux prix traditionnellement décerné à cette occasion.

Un concentré de talents, deux prix
Le public peut dès à présent voter pour son peintre ou son sculpteur préféré. L’un d’entre eux se verra décerner le prix du public au terme de l’exposition.
Celle-ci est visible jusqu’au 13 décembre, du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 13h30 à 17h30 ainsi que samedi et dimanche de 14h à 18h (entrée libre). Les élus de la ville seront également invités à faire part de leur artiste « coup de cœur » en attribuant le prix spécial de la Ville à l’un des exposants.

Consultez le catalogue des œuvres en cliquant ici : http://lessentiel-plaisir.fr/wp-content/uploads/2015/10/Catalogue-Salon-2015.pdf

151205 Vernisage Salon des Arts - 30

Zoom sur l’invité d’honneur : Jean-François Glabik

Avec ses sculptures de métal et de papier, Jean-François Glabik nous raconte les histoires de son monde filiforme et tout en couleurs. Cet autodidacte originaire de Basse-Normandie, aujourd’hui domicilié dans l’Eure, a entamé une deuxième carrière après celle d’instituteur.

A ses débuts, Jean-François Glabik s’est essayé à tout : le bois, la pierre… Avant de se fixer sur le métal. « A la différence de la terre, par exemple, le métal me permettait de faire un travail filiforme et très ajouré. Pour se démarquer, le sculpteur a opté pour la couleur, empreinte de son passé d’instituteur lorsqu’il menait des séances d’arts plastiques, et pour le papier de récupération. « Mon papier provient la plupart du temps de brochures d’offices de tourisme, de commerces, ou de magazines… »

Pour lui, c’est le recyclage d’abord et le tri sélectif ensuite ! Il choisit ses papiers en fonction de leur couleur ou de leur texture par exemple. Au final, il est quasi impossible d’en reconnaître l’origine, le détournement est parfait.

Le plasticien normand axe son travail sur le mouvement, les courbes, le grand format ou les compositions à plusieurs personnages… En observant ces silhouettes poétiques, on pense aux sculptures de Giacometti, les aspérités en moins, la couleur en plus. « C’est vrai que j’aime ce qui est élancé, filiforme, épuré »

Son inspiration, le sculpteur la puise un peu partout pour raconter ses histoires : aussi bien dans les scènes du quotidien que dans l’histoire, la musique, le cinéma, la littérature aussi… « Je me suis également intéressé à des postures de danse, de cirque, bien que j’en fasse moins actuellement : je m’attache davantage aux sentiments humains, aux attitudes. »

151205 Vernisage Salon des Arts - 27151205 Vernisage Salon des Arts - 39151205 Vernisage Salon des Arts - 45

En savoir plus sur cet artiste : http://jf.glabik.pagesperso-orange.fr/index3.htm

 

Infos : Direction des Affaires Culturelles – 01 30 79 63 20.