Yvelines/Hauts-de-Seine : un avenir commun

29/01
2016
CG78

En route pour une fusion des deux départements dont le mariage est prévu d’ici deux ans. Les Présidents (LR) des Yvelines et des Hauts-de-Seine, Pierre…

En route pour une fusion des deux départements dont le mariage est prévu d’ici deux ans. Les Présidents (LR) des Yvelines et des Hauts-de-Seine, Pierre Bédier et Patrick Devedjian visent une plus grande attractivité du territoire au bénéfice des habitants en investissant sur des projets communs. Convaincus de la complémentarité de leurs départements, ils ont décidé d’unir leurs forces.

Plus forts à deux que seul
Une mutualisation de certains services et un investissement commun pour des secteurs définis contribuera à améliorer les conditions de vie des3 millions d’habitants que représentent les deux départements. Avec un budget de 3.4 milliards d’euros, les Yvelines et les Hauts-de Seine auront “une puissance de feu et une capacité d’action” qu’ils n’avaient pas seuls pour envisager l’avenir avec confiance et ouvrir de nouvelles perspectives, confie Patrick Devedjian, Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine. “Nous souhaitons construire et imposer un pôle territorial fort, mais qui conserve les atouts de la proximité et qui respecte la population, les communes et leurs élus”, complète Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines, attaché au couple que forment communes et Départements, “le socle fondateur de la République” selon lui.

Une réponse à la baisse des dotations de l’État
Pour cette alliance amorcée en vue  du “super département”, les deux territoires plaident également la logique des économies. Pour supporter le choc des coupes budgétaires drastiques imposées par le gouvernement, les collectivités doivent impérativement optimiser leur fonctionnement. Dans ce contexte, la création d’un pôle territorial fort est une strate cohérente. En effet, en rationnalisant les dépenses de fonctionnement, notamment en réunissant leurs capacités humaines et financières tout en créant des outils de synergie entre plusieurs services des deux départements, ces derniers feront des économies conséquentes et gagneront en efficience. Ce rapprochement est  une réponse pertinente au contexte économique qui impose de faire mieux avec moins de moyens, mais oblige malgré tout à une augmentation d’impôts.

CG78© CD78

 

Infos + : magazine du Conseil départemental des Yvelines n°14 – Hiver 2016 : https://www.yvelines.fr/publication/magazine-hiver-2016/

Visionnez un extrait de l’entrevue avec Pierre Bédier et Patrick Devedjian sur : video.hauts-de-seine.net