L’avenir de SQY se dessine

22/08
2016
sqy3

Avec la création le 1er janvier dernier d’un nouvel Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI), Saint-Quentin-en-Yvelines entre dans une nouvelle ère et arbore un visage…

Avec la création le 1er janvier dernier d’un nouvel Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI), Saint-Quentin-en-Yvelines entre dans une nouvelle ère et arbore un visage différent qui nécessite la mise en place d’un outil stratégique de programmation pour son avenir. Objectif : pérenniser et renforcer l’attractivité d’un territoire dont la dynamique est reconnue et enviée. Pour répondre à cette véritable ambition, un projet de territoire partagé (PTP) à court, moyen et long termes est actuellement en cours d’élaboration.

Un projet de territoire en marche

Écrire l’histoire de la communauté à douze villes dans un état d’esprit d’ouverture et de prospective, telle est la mission que Michel Laugier, Président de l’agglomération SQY a confié à sa première Vice-présidente Joséphine Kollmannsberger (Maire de Plaisir). “Cette démarche ne s’arrête pas à la question de la nouvelle structure et de ses nouvelles compétences, déclare-t-elle, mais interroge la vie et le devenir de l’agglomération dans son ensemble et dans toutes ses composantes.”

Véritable colonne vertébrale d’un développement commun et partagé, le projet de territoire a pour vocation de tracer une feuille de route et les grandes lignes directrices. Il constitue le socle du futur d’une agglomération riche de son histoire et ambitieuse pour son avenir.

Au service du territoire et de ses habitants

Ce projet de territoire qui symbolise le véritable démarrage de l’intercommunalité vise à positionner Saint-Quentin-en-Yvelines dans les meilleures dispositions dans un contexte de mondialisation et de concurrence des territoires.

“Équilibre, cohérence, compétitivité et solidarité sont au cœur du projet. Nous rassemblons nos forces pour être plus performants et plus attractifs. Chaque Saint-Quentinois devrait pouvoir trouver sa place tout au long de sa vie et bénéficier d’un service public exemplaire”, assure Michel Laugier, Président de SQY et Joséphine Kollmannsberger d’ajouter : “Plus qu’un simple projet, le devenir du territoire s’inscrit dans un modèle de vie et de ville à bâtir pour demain, à l’horizon 2040, en s’appuyant sur le vécu et l’histoire de chacun et en se tournant résolument vers un avenir commun. C’est dans cette perspective que nous avons lancé la machine avec enthousiasme au service de notre territoire et de tous ses habitants.”

Ce projet de territoire partagé devrait être adopté pour septembre 2017.

À quoi sert le projet de territoire ?

Il a pour objet de déterminer les grandes orientations de l’agglomération en matière de développement économique, d’urbanisme, de transport, de logement, de politique environnementale. Par ailleurs, ce projet doit présenter les mesures et les méthodes pour mettre en œuvre ces grandes lignes politiques. 

Info + : 

Le projet de territoire partagé est élaboré en concertation avec les douze maires de l’agglomération et l’ensemble des acteurs concernés (acteurs économiques et sociaux du territoire, habitants, Conseil de Développement de Saint-Quentin-en-Yvelines (CODESQY) et intercommunalités limitrophes telles que Versailles Grand Parc ou Paris-Saclay).

SQY lance une grande collecte de photos et de vidéos jusqu’au 31 octobre 2016.
L’idée est simple : permettre à tous les utilisateurs du territoire (habitants, salariés, étudiants…) d’exprimer leur ressenti sur la vie dans les douze communes de SQY. Tout savoir sur : http://lessentiel-plaisir.fr/cadre-de-vie/sqydemain-dites-le-en-images-7537.html